Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
QUI EST QUI ?
Comment faire de la publicité sur Abidjan.net ?

Accueil
Qui est Qui ?
Politique
Profil

Politique

Anouman Germain OLLO
Politicien
Fiche d'identité

Anouman GermainOLLO

Nom: Anouman Germain OLLO
Occupation: Politicien
Site web: http://ollogermain.com/
Photos

Opération ville propre en 2012 en partenariat avec l'anasur et le Ministère de la Salubrité

Opération ville propre en 2012 en partenariat avec l'anasur et le Ministère de la Salubrité

Journée de la jeunesse et de l'emploi à Grand-Bassam en partenariat avec technoserve AGEFOP AGEPE ET COOPEC

M.Ollo Germain entouré des femmes de Bassam lors de la journée internationale de la femme 2012










En plein visite de terrain avec le maire Moulod et la Ministre Anne Ouloto
Comment faire de la publicité sur Abidjan.net?
Biographie

Aujourd`hui, il est de mon devoir de faire de Grand-Bassam, une cité dont toutes les filles et les fils de Grand Bassam prêchent l`amour du prochain, le pardon et surtout la réconciliation, condition nécessaire a tout développement social, économique et culturel.

Né le 10 mai 1951 à Grand Bassam, père de 7 enfants, je veux faire de ma commune natale une ville lumière. Je connais intimement son potentiel parce que j`y suis né et j’y ai grandi.
Depuis plus de trente ans, j`ai œuvré pour le développement socio-économique de la Côte d`Ivoire et de Grand-Bassam en particulier dans les domaines des infrastructures, de l`environnement, de l`assainissement, du développement urbain, du génie rural, du transport, de l`éducation, de la santé, de la création d`emplois, etc. Aujourd`hui, il est de mon devoir de faire de Grand-Bassam, une cité dont toutes les filles et les fils de Grand Bassam prêchent l`amour du prochain, le pardon et surtout la réconciliation, condition nécessaire a tout développement social, économique et culturel.
Une Autre Vision pour Grand Bassam
Face à la gravité particulière de la précarité de la quasi-totalité de la population de Grand Bassam, la montée de la criminalité, du taux de chômage élevé, de mortalité maternelle et infantile, d’analphabétisme, de l’anarchie dans le domaine immobilier, de l’incertitude de l’avenir qui règne au sein de la population, nous refusons d’assister impuissamment au naufrage annoncé de Grand Bassam. C’est pour combattre cette dure réalité que nous venons par la présente vous faire part de notre projet de société pour les cinq ans à venir.
Notre ambition, est de bâtir avec vous une cité où les filles et fils de Grand Bassam seront fiers d’y vivre. Nous voulons redorer le blason de notre ville et la parer de ses plus beaux atouts.
Nous ne ménagerons pas nos efforts pour faire de Grand Bassam une ville séduisante, attrayante, somptueuse, une ville digne et dynamique, où on a envie de s’installer ou d’y revenir habiter parce qu’on trouve du travail, des logements décents et accessibles, avec des loyers et charges à un niveau acceptable, une éducation scolaire prometteuse, une politique culturelle tenant compte de toutes les sensibilité (…).
Ensemble nous bâtirons un avenir meilleur car Grand Bassam le mérite.

Curriculum Vitae

• Président de la Chambre des Ingénieurs Conseils de CI (CHANIE)

• PDG de ICI-CI ( Ingénierie Conseil en Infrastructure )

• Président de l’association nationale des consultants ivoiriens (ANCI)

• Vice-Président exécutif de la fédération des consultants africains (FECA)

• Président du conseil d’administration de l’hôpital de Dabou

• Président Fondateur de L’Institut Raggi Anne-Marie de Grand-Bassam

• Président Fondateur du Groupe SITHO (Nsahôtel - Maffouet hôtel - Mantchan hôtel

Son programme

Les 18 propositions du candidat OLLO Germain 1/ Pour l’intégration de toutes les filles et tous les fils de Grand Bassam Il s’agit de traduire dans les faits le vivre ensemble en une réalité tangible dans notre cité. En clair, notre municipalité se propose de travailler sans relâche pour favoriser le brassage, l’interpénétration des groupes ethniques et des communautés sans exclusive afin d’aboutir à l’émergence d’un BASSAMOIS NOUVEAU au profil multidimensionnel, portant en lui une partie de tous. Pour y parvenir nous comptons œuvrer dans les directions suivantes : • Démarrer avec une liste de conseillers et adjoints municipaux composite avec des rôles et missions à la fois effectives et valorisantes. Ainsi seront représentés : o les grands groupes ethniques, o les différents partis politiques, o les quartiers et les villages, o les femmes et les jeunes. • Instituer et organiser chaque année une semaine de célébration de l’intégration des peuples vivants à Grand-Bassam, à travers un grand festival dénommé la BASSAMOISE. Cela sera l’occasion pour la Mairie, Maitre d’œuvre des festivités, de montrer à ses invités nationaux et touristes étrangers : o Des pans importants du patrimoine culturel Bassamois incarnés par une grande partie des peuples de Grand-Bassam, naguère insuffisamment exploités. Toute chose qui, s’ajoutant aux traditionnelles fête de l’Abissa et des générations, ne ferait que procurer de la valeur ajoutée touristique à notre cité. • Encourager une immixtion intercommunautaire réelle afin d’arriver o A voir un jour les jeunes de tout bord se mettre ensemble pour organiser les manifestations des autres dans le strict respect de nos traditions ancestrales, o A mettre ensemble les femmes et les jeunes de communautés différentes pour entreprendre des activités économiques et sociales, o Etc. 2/ Pour une meilleure sécurité Publique et une Protection Civile Les peuples de Grand-Bassam et tous ceux qui nous visitent régulièrement, doivent s’y sentir en sécurité. De même, les opérateurs économiques doivent pouvoir développer sereinement leurs activités. Malheureusement, Grand-Bassam ne dispose que d’un commissariat de police, d’une brigade de gendarmerie et d’une police maritime sous équipés, et en sous-effectif. Face à ce péril, notre municipalité se propose d’accorder à la question sécuritaire une place prépondérante dans l’ordre de ses priorités. Pour s’attaquer à ce fléau, nous avons prévu d’entreprendre des actions déclinées comme suit : • Appuyer fortement la police, la gendarmerie et la police maritime en les dotant de moyens adéquats dans la mesure des possibilités de la Mairie qui mettra en œuvre autant que possible le lobbying nécessaire afin obtenir tout concours extérieur disponible. • Travailler au rapprochement entre la gendarmerie et les populations des zones rurales, • Intensifier l’éclairage public de nos rues, • Travailler à l’installation d’une unité de sapeurs-pompiers, • Initier des actions de formation et procurer des moyens aux agents de la police municipale, Au Plan des Services de Protection Civile • Former et organiser les jeunes au secourisme sur nos plages, • Organiser la sensibilisation des populations et des jeunes en particulier sur les dangers du tabagisme et la toxicomanie. • Prévenir et sensibiliser les populations des effets néfastes des troubles de voisinage et les tapages nocturnes, • Venir en soutien aux forces conventionnelles en cas de besoin, 3/ Pour facilité l’accès aux soins à l’ensemble des Bassamois Grand-Bassam dispose d’un hôpital Général, de centres de santé communautaires, de dispensaires urbains et ruraux, d’un centre social et d’un centre médico-scolaire. Mais ces infrastructures rencontrent de réelles difficultés et comportent beaucoup d’insuffisance. Aussi notre municipalité se propose d’apporter des contributions décisives à l’amélioration de ce volet important de la vie de nos citoyens. Nos actions porteront sur : • La rénovation des infrastructures sanitaires publiques, et la construction de nouvelles dans les quartiers et villages qui n’en sont pas pourvus, • La fourniture de moyens et équipements divers aux centres de santé, • L’organisation de consultation, visites médicales et de soins au profit des populations des zones éloignées en accord avec nos spécialistes locaux, • La sensibilisation contre le VIH/SIDA, le paludisme et la polio et autres. 4/ Pour protéger l’environnement et améliorer le cadre de vie Ville dortoir, Grand-Bassam continue d’être sollicitée en matière d’habitat. Ainsi, le problème de logement tant urbain que rural se pose avec acuité. Pour relever ce défi, nous comptons mettre en place les actions suivantes : • Inciter à la réalisation de promotions immobilières accessibles à toutes les catégories sociales, • Réaliser des opérations immobilières pour habitat social, rural ou pour économiquement très faibles, • Mettre en œuvre des opérations immobilières de moyen standing, • Faire des opérations de grands standing. • Faciliter l’accès aux terrains par toutes les couches sociales de Grand-Bassam qui le souhaitent. Afin de rendre notre cité agréable, notre municipalité s’engage à : • Lutter vigoureusement contre les lotissements anarchiques, • Combattre vigoureusement l’installation anarchique des commerces aux abords des rues, • Promouvoir l’hygiène et combattre les pollutions au quotidien, • Résoudre le problème des ordures ménagères et autres déchets solides, • S’attaquer aux problèmes d’assainissement, des inondations et du drainage, • Mettre un point d’honneur en relation avec les autorités du pays à la résolution du problème de l’embouchure et l’avancée de la ligne de côte. Ces deux maux représentent des problèmes existentiels à la fois physiques et économiques pour notre ville. Afin de mieux suivre ces activités hautement importantes pour la vie en communauté, notre municipalité attachera la plus grande importance au respect des plans d’urbanisme de la ville et des villages. 5/ Pour lutter activement contre la pauvreté Nous nous engageons à réduire la pauvreté par tous les moyens en notre possession, en particulier à travers les axes suivants : • Le renforcement des infrastructures de base o electricité, o voirie, o eau potable, o assainissement, o santé, o téléphone, o etc. De même nous nous engageons à • assurer la praticabilité des pistes menant dans les villages en toutes saisons, • susciter et encourager la création de centres d’apprentissage et de métiers, • créer au sein de la municipalité une structure qui sera chargée du développement des pôles économiques de Grand Bassam. Il s’agit en particulier de la gestion des espaces tels que : • le centre artisanal, • les restaurants et maquis, • les activités liées au VITIB et au passage de l’autoroute. • Etc. 6/ Pour une meilleure éducation des jeunes publics Nos infrastructures scolaires sont insuffisantes, vieillissantes et surpeuplées, nous allons les rénover, les équiper et en construire de nouvelles. La construction des écoles primaires et maternelles relevant de la compétence de la Mairie, nous mettrons en œuvre des actions vigoureuses nous permettant d’atteindre l’excellence dans nos écoles. Par conséquent nous allons : • Mettre en œuvre progressivement un vaste programme de rénovation et d’équipement des écoles, en table-bancs et matériels didactiques, • Lutter contre l’enseignement au rabais et le surpeuplement des classes par la construction de nouvelles salles de classes, • Prôner l’excellence par l’instauration de la journée communale de l’excellence et l’octroie de bourses d’études à nos meilleurs élèves, • Soutenir par des actions sociales, les familles les plus défavorisées en améliorant le système des prises en charges, • Construire, des garderies afin que les mères de familles puissent y déposer leurs enfants et vaquer librement à leurs occupations, • Susciter, encourager voire soutenir la création dans chaque grand groupe scolaire, des classes maternelles et une cantine, • Inciter et favoriser la construction de foyers et d’internats, • Ouvrir une réflexion sur le transport des élèves, 7/ Pour démocratiser l’accès aux outils informatiques • Faire de Grand-Bassam une ville « connectée en : o dotant nos établissements d’outils informatiques afin de familiariser très tôt nos enfants à son utilisation, o encourageant les établissements scolaires publics ou privés à s’y mettre, o encourageant les PME existantes à se mettre à l’informatique, o en incitant à la multiplication des cybercafés. o En dotant la ville d’un centre de certification international des utilisateurs de l’informatique. 8/ Pour l’emploi des jeunes Il nous faut lutter contre le chômage de nos jeunes et leur permettre de s’assumer. C’est pourquoi dès notre élection, nous créerons le Centre des Compétences de Grand-Bassam. Ce centre aura en charge le recensement de nos jeunes en quête d’emploi et l’inventaire de leurs domaines de compétences, ce qui nous permettra de les aider à s’insérer dans le tissu économique. Pour atteindre cet objectif, nous allons : o Négocier avec le VITIB afin d’amener les entreprises qui vont s’y installer à recruter en priorité un quota de jeunes Bassamois pour faire face à leurs besoins en personnel de quelque niveau que ce soit, o Négocier avec les constructeurs de l’autoroute de Grand-Bassam afin de permettre à nos jeunes d’y travailler, notamment dans les activités à haute intensité de main d’œuvre, ne nécessitant pas de qualification particulière. o Créer pour nos diplômés un Bureau d’Information et de Préparation aux Concours en relation avec l’AGEPE. o Enfin encourager et soutenir le développement des activités tertiaires et l’artisanat qui sont très pourvoyeuses d’emplois. o La cellule municipale de la jeunesse se chargera d’organiser les jeunes et les femmes en coopératives d’intérêts économiques. 9/ Pour organiser un dialogue constructif avec la jeunesse De notre point de vue la jeunesse Bassamoise n’a pas été suffisamment considérée et valorisée. Nous avons donc pris l’engagement de corriger cette fâcheuse tendance en impliquant notre jeunesse dans l’exercice des responsabilités communales. C’est pour cette raison que notre liste compte 40 % de jeunes (25-45 ans) et désormais il y aura un jeune Adjoint au Maire pour s’occuper des affaires concernant les jeunes. Par ailleurs, une plateforme de dialogue structurer entre les jeunes et les autorités municipales sera mise en place. Ce qui impose à cette frange de la population de s’organiser parfaitement afin de prendre part de manière effective et responsable à la vie de notre cité. Ce mécanisme fonctionnera autour de : • La nomination d’un jeune en qualité d’Adjoint au Maire chargé de la jeunesse, • La mise en place et l’enregistrement des organisations de jeunesse, • L’organisation régulière des élections de renouvellement des bureaux des Présidents des jeunes des quartiers et villages dans les règles, • La mise en place d’un conseil municipal junior avec des élus des jeunes Afin de permettre aux jeunes de travailler en toute quiétude et avec efficacité, nous allons augmenter la subvention allouée à l’Union de la Jeunesse Communale de Grand-Bassam. 10/ Les femmes Parce que nous savons que les femmes sont le socle de tout développement, nous voulons contribuer à leur épanouissement en mettant à leur disposition des fonds de commerce grâce à l’appui stratégique de nos partenaires, renforcer leur capacité de réalisation de soi. Renforcer leur capacité intellectuelle, professionnelle par la multiplication des centres de formation féminine dans la ville. 11/ Pour le bien-être des tout-petits Créer un centre d’éducation de la petite enfance en plus de celle qui existe dans les différentes zones à forte agglomération. Multiplier les garderies dans les secteurs les plus appropriés à la demande ou aux besoins. 12/ Pour améliorer la prise en charge des personnes âgées Nous prévoyons la création d’un centre de prévention et d’assistance sociale afin de s’assurer que les personnes âgées ou malades due à la vieillesse, sur demande ou signalement, puissent bénéficier d’une couverture sociale spécifique. 13/ Pour développer et protéger le patrimoine culturel Grand-Bassam bénéficie d’un fort héritage culturel comme en témoigne : • l’Abissa, • les danses de Générations, • le musée du costume, • la bibliothèque du quartier France, • le quartier artisanal à l’entrée de la ville, • etc. Cependant, le potentiel culturel reste aujourd’hui encore insuffisamment exploité. Nous allons engager des actions auprès des autres communautés afin de les emmener à organiser des manifestations culturelles régulières pour l’épanouissement de notre ville et de nos concitoyens. Nous allons créer un grand festival annuel des arts et de la culture impliquant aussi bien les autres peuples vivants sur le territoire communal et nos artisans. Nous créerons une autre médiathèque dans le centre-ville et organiserons à l’intention de nos enfants des visites guidées des sites culturels et touristiques. 14/ Pour des Infrastructures et des moyens de transport adaptés aux besoin de la population La voirie interne ainsi que les routes menant dans les villages sont impraticables. Nous allons : • Intensifier leur entretien et réhabilitation, • Bitumer la voie Gbamélé– Azzuretti, • Intensifier l’éclairage routier, • Renforcer et améliorer la desserte en eau potable de la ville, • Rendre praticables les routes qui desservent nos villages, • Réhabiliter et adapter la signalisation routière de nos grands carrefours, 15/ Pour un plan d’urbanisme maitrisé Nous allons corriger voire établir un nouveau plan d’urbanisme et le faire respecter, En attendant que l’Etat trouve une solution définitive au problème de l’avancée de la mer, nous nous engageons à ouvrir un débat clair et lucide avec toutes les couches de la population pour proposer des solutions aux risques encourus par nos frères du secteur maritime. 16/ Pour faire de Grand-Bassam une ville touristique Grand-Bassam est une ville touristique. La commune dispose de nombreux atouts qu’il nous faut mettre pleinement en valeur. A cet effet, les opérateurs du secteur occuperont une place primordiale sur notre agenda de travail, afin qu’ensemble nous travaillions au renforcement de l’image de la destination Grand-Bassam. Avec les professionnels, les femmes et les jeunes, des thèmes courants de la vie économiques de notre ville seront régulièrement débattus. A savoir : • le tourisme de fin de semaine, • les prix pratiqués par les établissements touristiques, • la gestion et l’exploitation du bord de mer, • la création et la gestion des zones économiques et touristiques autour de l’autoroute et du VITIB, • etc. 17/ Sports et Loisirs Grand-Bassam est très mal loti en infrastructures sportives alors que le besoin existe avec les clubs de l’USCB, MOOSSOU FC, pour le football et ASFA MOOSSOU pour le cyclisme. En conséquence nous allons améliorer le stade de Moossou et créer : • une piscine municipale, • un grand Gymnase, • créer un centre communautaire de loisirs Avec le concours de l’Université Internationale américaine, nous allons faire de Grand-Bassam, la ville du Basket-ball en Côte d’Ivoire. 18/ Pour favoriser les échanges avec d`autres Municipalités Par ailleurs, compte tenu des relations existantes, nous allons renforcer et conclure un jumelage doublé d’un partenariat avec au moins une municipalité du BENELUX. Ce partenariat stratégique vise à bénéficier de l’appui, de l’expertise des aides de ces pays dans le traitement et la maitrise des terres situées dessous du en dessous du niveau de la mer dont ils ont une très grande expérience. .

Fiche d'identité

Anouman GermainOLLO

Nom: Anouman Germain OLLO
Occupation: Politicien
Site web: http://ollogermain.com/
Photos

Opération ville propre en 2012 en partenariat avec l'anasur et le Ministère de la Salubrité

Opération ville propre en 2012 en partenariat avec l'anasur et le Ministère de la Salubrité

Journée de la jeunesse et de l'emploi à Grand-Bassam en partenariat avec technoserve AGEFOP AGEPE ET COOPEC

M.Ollo Germain entouré des femmes de Bassam lors de la journée internationale de la femme 2012










En plein visite de terrain avec le maire Moulod et la Ministre Anne Ouloto
Comment faire de la publicité sur Abidjan.net?
Profil au hasard
Birama B  SIDIBE

Birama B  SIDIBE

Candidat à la présidence de la Banque Africaine de Développement

Birama B.Sidibé est un expert des questions de développement à la renommée bien établie. Il doit cette réputation globale à sa contribution except
Lire biographie...