Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
QUI EST QUI ?
Comment faire de la publicité sur Abidjan.net ?

Accueil
Qui est Qui ?
Institutions internationales
Profil

Institutions internationales

Young-jin Choi
Ex Représentant spécial du Secrétaire général de l`Onu en Côte d`Ivoire
Fiche d'identité

Young-jinChoi

Nom: Young-jin Choi
Nationalité: Sud coréen
Occupation: Ex Représentant spécial du Secrétaire général de l`Onu en Côte d`Ivoire
Famille: Marié, père de deux fils
Photos


Cérémonie de présentation du film consacré aux actions de Choi en Côte d'Ivoire

Cérémonie de présentation du film consacré aux actions de Choi en Côte d'Ivoire


Visite de courtoisie chez l'ancien Président Aimé Henri Konan Bedié, président du Parti démocratique de Côte d'Ivoire. C'était le 6 novembre 2008

Prise de contact avec le leader du Rassemblement des républicains, Dr Alassane Dramane Ouattara

Avec le Premier ministre Guillaume Kigbafory Soro, le lundi 28 janvier 2008

Avec le Coordonnateur National du Programme National de Réinsertion et de Réhabilitation Communautaire (PNRRC), M. Daniel Kossomina OUATTARA, le Lundi 14 Avril 2008, pour parler de l'avenir des ex-combattants


A Bouaké, le 30 juillet 2008, à la faveur de la célébraton de l`an 1 de la Flamme de la paix

Le mardi 4 novembre 2008, remise de véhicules pour appuyer le processus d’identification et de recensement électoral

Avec les menbres de la convention de la société civile, le jeudi 20 mars 2008

Première conférence de presse en Côte d'Ivoire. C'était le mercredi 20 février 2008, au siège de l`ONUCI
Comment faire de la publicité sur Abidjan.net?
Biographie

Arrivé en Côte d’Ivoire le 18 octobre 2007 en remplacement du Suisse Pierre Schori, le Sud coréen Young-Jin Choi (ou Yun-Jin Choi) a passé la main au Néerlandais Bert Koenders, le 1er septembre 2011. Auparavant, le diplomate de carrière représentant le Secrétaire général des Nations unies en Côte d`Ivoire, le patron de l`Onuci avait été en poste à Dakar, à Paris, à Tunis, à Washington D.C., avant d`être nommé Ambassadeur à Vienne, Représentant permanent à New York, puis Vice-ministre des affaires étrangères à Séoul. C`est donc cet homme de terrain qui a conduit de main de maitre la sortie d`une décennie de crise en Côte d`Ivoire. Son honnêteté, sa probité et sa force de caractere ont eu raison de toutes les tentatives de corruption et d`intimidation.

C`est le 19 octobre 2007, que SEM Young-Jin Choi a été nommé Représentant spécial du Secrétaire général en Côte d`Ivoire. Auparavant, dans le domaine du maintien de la paix, il a exercé les fonctions de Sous-secrétaire général au Département des opérations de maintien de la paix de l`ONU (1998-2000).

En tant que diplomate de carrière sud-coréen, il a été en poste à Dakar, à Paris, à Tunis, à Washington D.C., et a ensuite été nommé Ambassadeur à Vienne, Représentant perma-nent à New York, et Vice-ministre des affaires étrangères à Séoul.

Il a également été Directeur exécutif adjoint de l’Organisation pour le développement énergétique de la Péninsule coréenne (KEDO) (1995-1997). A la KEDO, il était notamment chargé de superviser un projet de cinq milliards de dollars concernant la construction de deux réacteurs nucléaires à l’eau légère en Corée du Nord.

Y.J. Choi a étudié la médecine à Séoul et les relations internationales à Paris. Parmi ses publications, on peut citer Rapprochement sino-américain et Asie de l’Est (Paris, 1987), et Eastern and Western Civilizations : A Comparative Pers-pective (Séoul, 1992).

Curriculum Vitae

M. Choi Young-jin était Représentant permanent de la République de Corée auprès des Nations Unies de 2005 à 2007.

Auparavant, M. Choi a été Vice-Ministre des affaires étrangères et du commerce de son pays (2004). En 2003, il a exercé les fonctions de Chancelier de l’Institut des affaires étrangères et de la sécurité nationale, également au sein du Ministère des affaires étrangères et du commerce.

En 2002, M. Choi a été Ambassadeur de son pays en Autriche et en Slovénie, et son Représentant permanent auprès de toutes les organisations internationales à Vienne. De 2000 à 2001, il a été Vice-Ministre de la planification des politiques et des organisations internationales; responsable, entre autres, de la planification des politiques étrangères, des affaires nord-coréennes, du système des Nations Unies, du désarmement et de la non-prolifération, et de la démocratie et des droits de l’homme.

M. Choi a été Sous-Secrétaire général aux opérations de maintien de la paix des Nations Unies (1998-1999), période au cours de laquelle il a supervisé la planification et l’appui à 17 opérations de maintien de la paix, notamment celles au Kosovo, au Timor-Leste, en Sierra Leone et en République démocratique du Congo (RDC).

De 1995 à 1997, il a été Directeur exécutif adjoint de l’Organisation de la péninsule coréenne pour le développement de l’énergie, basée à New York. Au Ministère des affaires étrangères, il a été de 1994 à 1995 Directeur général du Bureau des affaires économiques internationales. De 1991 à 1993, il a occupé le poste de Premier Coordonnateur principal au Cabinet du Ministère de la planification des politiques. De 1988 à 1990, il a été Conseiller économique à l’Ambassade de la République de Corée à Washington.

Entre autres fonctions, M. Choi a également exercé celles d’Assistant principal au Ministère des affaires étrangères à Séoul (1987), de Directeur de la Division des organisations internationales (1986), de Conseiller politique à l’Ambassade de la République de Corée à Tunis (1983-1985), de Directeur de la Division des échanges culturels, à Séoul (1981), de Spécialiste des questions politiques à l’Ambassade de la République de Corée à Paris (1979-1981) et à Dakar (1977-1978).

M. Choi est titulaire d’une maîtrise et d’un doctorat en relations internationales de l’Université de Paris I (Panthéon-Sorbonne) qu’il a obtenus respectivement en 1980 et en 1985.

« La crise ivoirienne, un homme, Choi » : UN FILM SUR LA MISSION D`UN HOMME

Le secrétaire général adjoint de l’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire (Onuci), Arnaud Akedjenou, a indiqué, le 10 mai à Abidjan-Plateau, que Young-Jin Choi a assumé sa responsabilité. Ce, en vue de résoudre la grave crise qui a secoué la Côte d’Ivoire. C’était à l’occasion de l’avant-première du film-documentaire que lui ont consacré le documentariste, Idriss Diabaté et le producteur Mamadou Latif Toungara. À travers ce film-documentaire de 52 minutes, ils montrent le rôle éminent joué par l’Onu et son représentant Young-Jin Choi qualifié d`homme "providentiel" dans «l’enfer ivoirien ». En trois séquences, le film répond à la question : qu’est ce qui s’est passé en Côte d’Ivoire en 2002 ? À ce niveau, le texte donne la chronologie des événements depuis cette époque jusqu`à la crise post-électorale. La deuxième séquence est basée exclusivement sur les témoignages des personnalités et des collaborateurs de Choi. Interrogé, le ministre Sy Savané a révélé que Choi lui a confié que «Gbagbo sera battu » au cours de la présidentielle et « refusera de partir ». Quant à la troisième séquence, axée sur des entretiens avec Choi, ce dernier a révélé que l’ex-président Laurent Gbagbo, face à la ténacité du « commando invisible » voulait « raser » Abobo. Selon le ministre d’État, ministre des Affaires étrangères, Daniel Kablan Duncan, ce film participe efficacement à la réconciliation nationale. Bien qu’il retrace le portrait d’un homme et analyse ses actions, il « jette un regard sur notre capacité à rebondir », a-t-il dit. Avant d’ajouter que c’est avec joie que les Ivoiriens découvrent « un homme rationnel, doté d’un sens de l’honneur et de dignité ». S’offusquant de l’absence de la Radiodiffusion, télévision ivoirienne dans le générique, le réalisateur Idriss Diabaté a martelé qu’il est du « devoir de la télévision publique nationale de s’investir pour connaître l’origine de la crise ivoirienne ». S’appuyant sur l’exemple de l’Allemagne où à un certain moment tous les projets de documentaire devaient être en rapport avec la chute du mur de Berlin, il a invité la Rti à s’approprier l’histoire de la Côte d’Ivoire. CHEICKNA D. Salif salifou.dabou@fratmat.info

Fiche d'identité

Young-jinChoi

Nom: Young-jin Choi
Nationalité: Sud coréen
Occupation: Ex Représentant spécial du Secrétaire général de l`Onu en Côte d`Ivoire
Famille: Marié, père de deux fils
Photos


Cérémonie de présentation du film consacré aux actions de Choi en Côte d'Ivoire

Cérémonie de présentation du film consacré aux actions de Choi en Côte d'Ivoire


Visite de courtoisie chez l'ancien Président Aimé Henri Konan Bedié, président du Parti démocratique de Côte d'Ivoire. C'était le 6 novembre 2008

Prise de contact avec le leader du Rassemblement des républicains, Dr Alassane Dramane Ouattara

Avec le Premier ministre Guillaume Kigbafory Soro, le lundi 28 janvier 2008

Avec le Coordonnateur National du Programme National de Réinsertion et de Réhabilitation Communautaire (PNRRC), M. Daniel Kossomina OUATTARA, le Lundi 14 Avril 2008, pour parler de l'avenir des ex-combattants


A Bouaké, le 30 juillet 2008, à la faveur de la célébraton de l`an 1 de la Flamme de la paix

Le mardi 4 novembre 2008, remise de véhicules pour appuyer le processus d’identification et de recensement électoral

Avec les menbres de la convention de la société civile, le jeudi 20 mars 2008

Première conférence de presse en Côte d'Ivoire. C'était le mercredi 20 février 2008, au siège de l`ONUCI
Comment faire de la publicité sur Abidjan.net?
Profil au hasard
 RÉGIS GIZAVO

 RÉGIS GIZAVO

Artiste chorus

Depuis la reprise de "Fields of Gold" par le groupe corse I Muvrini et l’anglais Sting, auteur de ce tube mondial, le chorus du malgache Régis Gizavo
Lire biographie...