Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
QUI EST QUI ?
Comment faire de la publicité sur Abidjan.net ?

Accueil
Qui est Qui ?
Défense et sécurité
Profil

Défense et sécurité

Soumahila Diabakaté
Général de Brigade
Fiche d'identité

Nom: Soumahila Diabakaté
Occupation: Général de Brigade
Comment faire de la publicité sur Abidjan.net?
Biographie

Cet officier du génie militaire, est né le 19 septembre 1947 à Man. Auditeur de l’Institut des Hautes études de défense nationale de Paris, breveté de l’Ecole supérieure de guerre de Paris, architecte de l’Ecole spéciale d’architecture de Paris et Ingénieur diplômé de l’Ecole supérieure du génie militaire de Versailles, il fait partie du cercle des intellectuels de l’Armée ivoirienne, qui a eu pour premiers intellectuels et officiers du génie militaire, le Général de brigade Guéi Robert, pensionnaire de l’Ecole de guerre de Saint Cyr (France), les colonels Mockey qui a assuré les fonctions d’Intendant, Ariko qui a géré le fonds de prévoyance militaire et Apoutou Marcel aujourd’hui à la retraite.
Le colonel-major Diabakaté Soumahila a débuté sa carrière comme enfant de troupe, à l’Ecole préparatoire militaire de Bingerville de 1961 à 1968 avant de s’envoler pour la France où il sera pensionnaire de 1971 à 1973 à l’Ecole supérieure militaire de Saint Cyr dans la promotion capitaine Danjou. De retour au pays après un an passé à EAG d’Angers, il reste en fonction à l’Ecole des Forces armées de Bouaké de 1974 à 1976 comme instructeur. Il repart de nouveau aux études pour poursuivre sa formation militaire, à l’initiative de ses patrons. Et cette fois, c’est l’Ecole supérieure du Génie militaire de Versailles qui l’accueille pour deux ans soit de 1978 à 1980.
Avec ce volet de sa formation achevée, il flirte avec de nombreuses responsabilités. Il est nommé tour à tour (1980 à 1981) adjoint au chef du bureau domaine infrastructure au ministère de la Défense (B.D.I), chef du bureau domaine infrastructure au ministère de la Défense (1981 à 1982) et adjoint à l’attaché militaire de l’ambassade de Côte d’Ivoire à Paris de 1982 à 1988. Cumulativement à cette fonction, il fera d’autres études. Il fréquentera alors de 1982 à 1985, l’Ecole spéciale d’architecture de Paris et de 1986 à 1988, l’Ecole supérieure de guerre et il appartiendra à la 100e promotion de cette école. Désormais plus armé et avec le sens du commandement avéré, il est de 1988 à 1990, commandant en second du Premier bataillon du Génie, de 1990 à 1996, commandant du Premier bataillon du Génie. En septembre 1996, il est nommé sous-chef Emploi Opérations à l’état-major des Armées (EMA/DEO).
Qui veut la paix, prépare la guerre, disent les Latins. Comme pour dire que l’Armée doit être au service de la paix, le colonel-major Diabakaté Soumahila, chef des opérations à l’état-major a tenu à élargir son champ de connaissances à travers conférences et séminaires. Aussi, du 10 au 13 mai 1995 à Cotonou (Bénin) il prend part à un séminaire sur la démocratisation en Afrique et qui met l’accent sur le rôle des militaires. De juin au 1er juillet 1995 à Paris, il honore au nom des Forces armées ivoiriennes, la 9è session internationale africaine et malgache, à l’I.H.E.D.N. A la fin de cette même année, il sera au pays de la Téranga à Dakar où du 14 au 15 décembre, il découvre à la faveur d’un séminaire dont le thème est : " Diplomatie préventive et maintien de la paix en Afrique ", les mécanismes qui rendent possible, la collaboration entre les Forcées armées et les Organisations spécialisées de l’ONU en temps de guerre aux fins de réaliser les opérations de maintien de la paix. En juillet 1998, à Banjul en Gambie, il prend une part active à la " Réunion des experts de la CEDEAO sur le mécanisme de prévention et de règlement des conflits ".
Le point culminant de sa carrière, cependant, avant ses nouvelles fonctions de chef d’état-major (1996-1999), a été mars 1997. Où à Bongouanou il a été directeur de l’exercice franco-ivoirien baptisé " Eléphant 97 ".

Fiche d'identité

Nom: Soumahila Diabakaté
Occupation: Général de Brigade
Comment faire de la publicité sur Abidjan.net?
Profil au hasard

Lassane ZOHORÉ

Caricaturiste, Dessinateur

En Côte d'Ivoire, «gbich» est une onomatopée qui signifie «coup de poing». C'est aussi le nom du journal de caricatures le plus célèbre du pays. Son j
Lire biographie...