Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
QUI EST QUI ?
Comment faire de la publicité sur Abidjan.net ?

Accueil
Qui est Qui ?
Politique
Profil

Politique

Ahmadou Salif N’DIAYE
Chef d`entreprise
Fiche d'identité

Ahmadou SalifN’DIAYE

Nom: Ahmadou Salif N’DIAYE
Nationalité: Ivoirien
Occupation: Chef d`entreprise
Photos

Municipales à COCODY: Lancement de campagne de Ahmadou Salif N`diaye

Municipales à COCODY: Lancement de campagne de Ahmadou Salif N`diaye

Municipales à COCODY: Lancement de campagne de Ahmadou Salif N`diaye

Municipales à COCODY: Lancement de campagne de Ahmadou Salif N`diaye

Municipales à COCODY: Lancement de campagne de Ahmadou Salif N`diaye
Comment faire de la publicité sur Abidjan.net?
Biographie

Ahmadou Salif N`Diaye est candidat à l`élection municipale du 13 octobre 2018 dans la commune de Cocody. Un homme préparé à l`action.

Je m’appelle Hamma Ahmadou Salif N’Diaye, j’ai 38 ans et je dirige une entreprise spécialisée dans le conseil en développement d’affaires et en financement d’entreprises, basée à Abidjan.

Titulaire d’un Master en Management (MiM, Bac +5) de l’EDHEC Business School, une école de management française (basée à Lille), obtenu en 2004 et du Global Executive MBA de la China Europe International Business School (CEIBS, basée à Shanghai), obtenu en 2017, j’ai également obtenu un certificat en management international de Harvard Business School en 2017.

Je bénéficie de 14 années d’expérience professionnelle en finance dans des entreprises multinationales (PlasticOmnium, Ernst & Young), continentales (Alios Finance) et en tant que chef d’entreprise depuis 2010. Mes relations professionnelles s’étendent sur tous les continents. Très tôt je me suis vu confier des responsabilités importantes : à l’âge de 26 ans, je siegais au comité de direction d`Alios Finance, un établissement financier parmi les plus anciens de la place, où j’étais chargé de superviser l`audit des activités de quatre pays : la Côte d’Ivoire, le Mali, le Burkina Faso et le Sénégal. Aujourd’hui mon activité professionnelle consiste à aider les entrepreneurs à financer leurs projets de croissance en les aidant à mobiliser les capitaux dont ils ont besoin auprès des bailleurs de fonds.

Par le passé, mon engagement associatif m`a conduit à présider Agora Toastmasters, une association dédiée à la formation au leadership. J`ai également formé à titre bénévole de multiples créateurs d`entreprises à l`invitation de Côte d`Ivoire Entreprise Dévéloppement, une ONG financée par l`Union Européenne et consacrée à l`accompagnement des micro-entrepreneurs. En 2017, avec des amis soucieux du devenir de la Côte d’Ivoire, j`ai fondé ECN, Engagement des Citoyens pour la Nation, une association dédiée à l’éducation civique.
J`ai par ailleurs créé des entreprises dans les domaines du numérique et du transport de marchandises. A ce titre, j`ai vécu les dures réalités des entrepreneurs ivoiriens, face à l`isolement entrepreneurial, au manque de structures d`encadrement et aux difficultés posées par une administration sourde aux besoins, intérêts et contraintes du secteur privé.

Mes convictions

Fils d’un professeur de biologie à l’Université d’Abidjan né à Bouaké et d’une médecin gynécologue née à Issia, j’ai été élevé dans la croyance ferme que c’est par l’éducation et par le mérite individuel que l’on s’élève socialement.
C’est à mon père, ancien responsable syndical de l’UNEECI France (affiliée à la FEANF), et à mon oncle, ancien ministre de la recherche scientifique du Président Houphouët Boigny, que je dois mon intérêt pour la politique, dans son sens le plus noble du terme : la pratique de la conciliation d’intérêts sociaux divergents pour l’atteinte d’une société équilibrée, équitable et raisonnablement performante en matière économique.

J’ai toujours eu la conviction que la responsabilité de ceux qui sont appelés à diriger consiste à donner aux générations présentes et futures des chances égales de réussir en leur permettant d’accéder aux services sociaux de base, à une éducation de qualité, à un emploi digne et à l’épanouissement social. En ce sens, je me sens proche des idéaux socialistes, socio-démocrates et socio-libéraux anglo-saxons.
Au travers de mon histoire familiale, j’ai vécu à l’instar de mes concitoyens tous les drames de la Côte d’Ivoire : le surendettement et l’affaiblissement de l’Etat et son incapacité à entretenir les fonctionnaires (dont faisaient partie mes parents), l’appauvrissement régulier des classes populaires, les tensions ethniques et xénophobes, les injustices et le déni de citoyenneté lié au patronyme, l’insécurité physique liée au surgissement de la violence universitaire, des coups d’état, de la rébellion, la crise post-électorale et sa violence inouïe dont nous n’avons pas encore effacé les balafres.
C’est la raison pour laquelle, la thématique de la réconciliation est si chère à mon cœur.

Cocody dans mon cœur

Malgré tout, mon attachement à la Côte d’Ivoire et à ses symboles est demeuré indéfectible. J’ai vu le jour à la maternité de Treichville, mais je suis un pur produit de Cocody, où résident depuis des décennies mes grands-parents et mes parents, où se trouvent mes amis et mes collègues les plus chers.
C’est au Centre de protection de la petite enfance pilote de Cocody que j’ai effectué mes premiers pas scolaires. C’est à proximité du Lycée classique, du jardin public municipal (aujourd’hui l’hôtel communal de Cocody) et de la cité Sogephia que j’ai passé mon enfance. C’est au Collège International Jean Mermoz que j’ai effectué ma scolarité primaire et secondaire jusqu’à l’obtention du bac.
C’est à l’allocodrome de Cocody que j’ai partagé des moments de fraternité avec mes amis. C’est à Cocody que l’adolescent que je fus vécut ses premières histoires d’amour. C`est à la Riviera et à la Cité des arts que j`ai résidé une fois rentré au pays en 2004.

Je porte Cocody dans mon cœur.

La diversité dans mon ADN

De confession musulmane, marié à une épouse catholique, j’ai grandi dans une famille multiconfessionnelle où le respect de la liberté de culte et la compréhension mutuelle étaient bien plus qu’une simple affirmation, mais une habitude quotidienne.
Parfois, quand j’observe les attitudes de repli confessionnel se développer dans mon pays, j’imagine que des familles comme la mienne sont l’avant-garde de la Côte d’Ivoire de demain et doivent davantage être mises en exergue.
Je dois ma confiance en l’autre, mon ouverture d’esprit et mon appréciation de la diversité à ma famille, véritable miroir de la Côte d’Ivoire : je me sens autant chez moi à Gagnoa, à Bangolo, à Man, qu’à Abidjan, ma ville natale.
Mes racines entremêlées sont puissamment ancrées dans les terroirs malinké, peuhl, guéré et bété.
Les alliances familiales ont fait de moi l’enfant de plusieurs mères : atchan, appolonienne, yacouba et j’en passe. Je rends hommage à ces femmes fortes et courageuses qui ont forgé mon éducation.
La diversité est inscrite dans mon ADN.

Bâtir ensemble un Cocody plus juste
La commune de Cocody est tout sauf une commune banale. Elle est le creuset de la diversité des enfants de la Côte d`Ivoire. En elle bat le cœur intellectuel, académique, artistique et entrepreneurial de la ville d’Abidjan. Elle représente le meilleur de ce que la Côte d’Ivoire peut offrir. Et à l`heure de la transformation digitale mondiale, Cocody aspire à devenir la capitale ivoirienne de l`économie numérique, comme en témoigne la floraison de centres d`innovation.
C’est pourquoi il est regrettable de voir le potentiel de la commune miné par l’injustice sociale, les disparités de revenus et la pauvreté rampante. Notre cité est minée par le désordre et l’incivisme, par l’insécurité, par le désespoir des jeunes sans emplois, aux prises avec l’alcoolisme et l’addiction aux drogues, par l’abandon des plus vulnérables de ses concitoyens, par l’insalubrité et la vétusté des équipements publics.
Autant qu’ils sont réels, de tels maux ne sont pas une fatalité. Seulement les efforts déployés par le conseil municipal actuel, de bonne volonté, sont insuffisants, manquent de rythme, d`imagination et d’efficacité.
Les forces vives de la commune, les cadres et les jeunes, ne sont pas suffisamment impliqués dans la gestion des affaires collectives. Or ils sont le fleuron de la Côte d’Ivoire, compétents, enthousiastes et imaginatifs. Se passer de leur énergie comme cela est le cas actuellement est une grave erreur.
A présent, je dis à la jeunesse de Cocody que l’heure est venue de montrer ce dont elle est capable et de réveiller Cocody, parce que Cocody s’est trop endormie sur les lauriers du passé,
Il est l’heure de montrer à nos parents, à nos aînés et nos devanciers que la jeunesse est prête à relever le défi de la modernité de Cocody et qu`il faut lui faire confiance,
Il est l’heure de se rassembler, toutes compétences confondues, pour bâtir ensemble un Cocody plus juste et plus inclusif, au sein duquel chacun trouvera sa place.

L’AVENIR DE COCODY, C’EST NOUS !

Ahmadou Salif N’Diaye
Candidat indépendant aux municipales 2018 à Cocody
Tête de la liste « L’AVENIR DE COCODY »

Fiche d'identité

Ahmadou SalifN’DIAYE

Nom: Ahmadou Salif N’DIAYE
Nationalité: Ivoirien
Occupation: Chef d`entreprise
Photos

Municipales à COCODY: Lancement de campagne de Ahmadou Salif N`diaye

Municipales à COCODY: Lancement de campagne de Ahmadou Salif N`diaye

Municipales à COCODY: Lancement de campagne de Ahmadou Salif N`diaye

Municipales à COCODY: Lancement de campagne de Ahmadou Salif N`diaye

Municipales à COCODY: Lancement de campagne de Ahmadou Salif N`diaye
Comment faire de la publicité sur Abidjan.net?
Profil au hasard

 CLAVE Y GUAGUANCÓ

Groupe d'artictes

Rumba est le noyau spirituel et héréditaire de la plupart de musique d'Afro-Cubain. C'est un genre vocal et par percussion qui préserve les liens les
Lire biographie...