Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
QUI EST QUI ?
Comment faire de la publicité sur Abidjan.net ?

Accueil
Qui est Qui ?
Sport
Profil

Sport

Marc WILMOTS
Sélectionneur des Eléphants de Côte d’Ivoire
Fiche d'identité

MarcWILMOTS

Nom: Marc WILMOTS
Naissance: 22 Février 1969
Lieu: Jodoigne (Belgique)
Nationalité: Belge
Occupation: Sélectionneur des Eléphants de Côte d’Ivoire
Autre
fonctions:
Commentateur sportif
Affiliation Politique: Homme politique
Famille: Marié à Katrien Lambeets et père de trois enfants : Martens, Reno et Lena
Comment faire de la publicité sur Abidjan.net?
Biographie

Désigné sélectionneur de l`équipe nationale Côte d`Ivoire le 21 Mars 2017, par la Fédération ivoirienne de Football. Marc Wilmots est un joueur de football belge. Joueur international belge, il compte 70 sélections internationales, entraîneur, commentateur sportif et homme politique.

Débutant au CS Jodoigne, il rejoint le Saint-Trond VV en 1986 et commence sa carrière en Division 1 deux ans après.

Il rejoint ensuite le FC Malines avec lequel il remporte un titre de Champion de Belgique en 1989. Puis, il va au Standard de Liège où il remporte une Coupe de Belgique avant de partir dans le club allemand du FC Schalke 04. Il devient vite un chouchou du public.

Sa combativité est très appréciée outre-Rhin. Il souffre de plusieurs graves blessures dont il se remettra à chaque fois à une vitesse impressionnante. En 2003, il met un terme à sa carrière de joueur et entame sa carrière d`entraineur dans son club du FC Schalke 04 de mars à juin 2003.

Marc Wilmots a 70 capes à son actif avec l`équipe de Belgique. Il a également inscrit 28 buts. Sa participation à la Coupe du monde 2002 lui vaut une nomination au Ballon d`or européen.
Tout le monde en Belgique se souvient encore de son but contre le Brésil en huitièmes de finale, annulé sans raison par Peter Prendergast, l`arbitre de la rencontre, alors que le marquoir indiquait 0-0.

Il est élu sénateur en 2003 sur la liste du MR de son ami Louis Michel. Il récolte un nombre remarquable de voix de préférence personnelles.

En 2004, il revient au Saint-Trond VV comme entraîneur. Une expérience peu concluante, il est licencié avant la fin de la saison.
Accaparé par d`autres occupations, notamment son travail d`entraîneur de football et n`ayant plus à ce titre la possibilité de remplir effectivement son mandat électif, il annonce en été 2005 son souhait de ne plus toucher de rémunération tout en gardant son mandat : n`ayant plus de suppléant pour reprendre son siège, sa démission signifierait la perte d`un siège pour son parti.
Le bureau du Sénat refuse cette demande au motif que la responsabilité et la dignité que représente une élection au suffrage universel dépassent l`enjeu salarial. Marc Wilmots continua de percevoir un traitement dont il annonça qu`il reverserait le montant après impôts à des œuvres caritatives.

En 2008, il refuse de devenir l`entraîneur adjoint de René Vandereycken à la tête de l`équipe nationale belge. Dick Advocaat devient le sélectionneur de l`équipe nationale belge lors du limogeage de René Vandereycken en 2009 ; le 28 septembre 2009, Marc Wilmots le rejoint en tant qu`entraîneur adjoint.

Le 15 avril 2010, Dick Advocaat, plus intéressé par "le défi sportif" que lui propose la Russie, annonce à l`Union belge de football qu`il quitte les Diables Rouges avec effet immédiat, ce que lui reproche vivement l`Union Belge. Advocaat déclare à cette occasion qu`il n`a « pas perdu son temps en un an et les Diables Rouges non plus », ajoutant qu`il considère Marc Wilmots comme « le successeur idéal » Georges Leekens devient alors entraîneur de l`équipe belge et Marc Wilmots reste entraîneur adjoint. En mai 2012, Georges Leekens n`ayant obtenu que des résultats décevants avec l`équipe nationale et ayant délaissé cette dernière au profit du Club de Bruges, Marc Wilmots devient sélectionneur fédéral des Diables Rouges. Initialement entraîneur pour deux rencontres amicales, il signe finalement un contrat de deux ans le 6 juin 2012.
Depuis le début de son mandat, les Diables Rouges semblent transcendés. Non seulement les résultats sont présents mais un style de jeu dominateur, spectaculaire et efficace semble émerger.

En effet selon beaucoup d`observateurs, Marc Wilmots arrive à tirer la quintessence du groupe grâce à une fine psychologie et un style qui n`appartiennent qu`à lui. Le 11 octobre 2013, la Belgique se qualifie pour la Coupe du monde 2014, où elle atteindra les quarts de finale.

Il est crédité pour avoir « su fédérer une équipe et lui donner une âme » Il mènera ensuite la Belgique à la 1re place mondiale au ranking FIFA, après avoir battu Israël en qualifications pour l`Euro 2016.

Il qualifiera justement les Diables rouges pour l`Euro 2016.

Après 3 matchs de préparation jugés peu convaincants, voire calamiteux, par la presse internationale et belge 11,12,13,14, les Diables Rouges s`inclinent contre l`Italie en poules, alignent ensuite trois victoires (Irlande et Suède en poules et Hongrie en huitièmes de finale) puis sont éliminés par le Pays de Galles en quarts de finale de l`EURO 2016.
La tactique est pour beaucoup de personnalités la cause principale de ces échecs et tous les éditorialistes de la presse belge invitent Wilmots à se retirer.

Le vendredi 15 juillet 2016, d`un commun accord, Marc Wilmots est remercié par l`Union Belge qui se déclare à la recherche d`un nouvel entraîneur.

Son bilan à la tête de l`équipe nationale de 34 victoires sur un total de 51 matchs joués soit 66,67 % de victoires est le meilleur qu`un entraineur ait jamais réalisé.

Le mardi 21 mars 2017, il est désigné nouveau sélectionneur des Eléphants de Côte d’Ivoire

Curriculum Vitae

Compétences linguistiques
Français : langue maternelle
Néerlandais : très bien, conversation, lecture
Anglais : base, conversation, lecture
 
Carrière joueur
Position : attaquant, milieu offensif
Clubs :
1986-1988 : KSTVV, Belgique
1988-1991 : KV Mechelen, Belgique
1991-1996 : Standard de Liège, Belgique
1996-200 : FC Schalke 04, Allemagne
2000-2001 : Girondins de Bordeaux, France
2001-2003 : FC Schalke 04, Allemagne

Palmarès
Champion deuxième division Belgique KSTVV, 1987
Champion première division Belgique KV Mechelen, 1989
Super Coupe d’Europe, KV Mechelen, 1988
Coupe de Belgique, Standard de Liège, 1989
UEFA CUP, FC Schalke 04, 1997
Coupe d’Allemagne, FC Schalke 04, 2002
 
Distinctions
Jeune joueur de l’année, 1989
Trophée national du Mérite sportif, 2002
Lifetime achievement Award, 2003
Meilleur joueur Belge à l’étranger, 2003
 
L’équipe Nationale Belge
1990-2002
70 sélections, 28 buts
Capitaine de l’équipe nationale : 1999-2002
Coupe du monde
Italie, 1990
USA, 1994
France, 1998
Japon, 2002
Championnat d’Europe
Belgique, 2000
 
Carrière d’entraineur
Diplômé du Deutsche Sporthochschule Köln, 2006, UEFA PRO Level.
FC Schalke 04, 2003
KSTVV, 2004-2005
L’équipe nationale Belge
Entraineur adjoint : 2009-2012
Entraineur principal : 2012-2016
 
Palmarès
Entraineur principal de l’équipe nationale Belge :
30 matches officiels : 22 victoires, 04 matches nuls, 04 défaites
Qualification Coupe du monde 2014, Brésil : terminant premier du groupe de qualification avec un résultat de 26/30
Coupe du monde 2014, Brésil : quart de finale
Qualification championnat d’Europe 2016, France : terminant premier du groupe de qualification avec un résultat de 23/30
Championnat d’Europe 2016, France : quart de finale
En tant qu’entraineur principal, amené l’équipe nationale Belge de la 53è place au ranking FIFA 2012 à la première place au ranking FIFA
Les meilleurs statistiques réalisés par un entraineur Belge
 
Distinctions
Entraineur Belge de l’année, 2013
Entraineur Belge de l’année, 2014
Le trophée Raymond Goethals, 2014
Globe Soccer Award, 2015

Fiche d'identité

MarcWILMOTS

Nom: Marc WILMOTS
Naissance: 22 Février 1969
Lieu: Jodoigne (Belgique)
Nationalité: Belge
Occupation: Sélectionneur des Eléphants de Côte d’Ivoire
Autre
fonctions:
Commentateur sportif
Affiliation Politique: Homme politique
Famille: Marié à Katrien Lambeets et père de trois enfants : Martens, Reno et Lena
Comment faire de la publicité sur Abidjan.net?
Profil au hasard

Diegou BAILLY

Journaliste

Il a tiré sa révérence en février 2009. A Tunis, en Tunisie, où il était allé se soigner. Diplômé de l`Ecole supérieure de journalisme de Lille, il a
Lire biographie...