Pierre Haïk a souvent été sous le feu des projecteurs, et semble bien aimer les affaires d`Etat. Il a plaidé dans l`affaire du sang contaminé, un des grands scandales de santé publique de l`ère Mitterrand. Il était l`avocat d`un haut fonctionnaire mis en examen, Louis Schweitzer, qui est désormais patron du groupe Renault. Il a également plaidé dans l`affaire des écoutes téléphoniques de l`Elysée, un autre scandale des deux septennats de la gauche française. Cela ne fait pourtant pas de lui un socialiste, du moins déclaré. " Je ne suis ni de droite, ni de gauche. Je suis avocat, et je plaide pour mes clients ", dit-il.
En tout cas, il est l`avocat-conseil de Michel Roussin, ancien ministre de la Coopération, sous Edouard Balladur, haut retraité de la DGSE (un des deux mastodontes du contre-espionnage français) responsable Afrique de Bolloré, et le patron du MEDEF-International. Ce qui est quelque peu piquant quand on sait le degré de dégradation des relations entre une certaine Françafrique et le pouvoir du président Laurent Gbagbo. Il faut veiller, bien entendu, à ne pas sur-interpréter…

Source : Le Temps" name="description" /> Pierre Haïk a souvent été sous le feu des projecteurs, et semble bien aimer les affaires d`Etat. Il a plaidé dans l`affaire du sang contaminé, un des grands scandales de santé publique de l`ère Mitterrand. Il était l`avocat d`un haut fonctionnaire mis en examen, Louis Schweitzer, qui est désormais patron du groupe Renault. Il a également plaidé dans l`affaire des écoutes téléphoniques de l`Elysée, un autre scandale des deux septennats de la gauche française. Cela ne fait pourtant pas de lui un socialiste, du moins déclaré. " Je ne suis ni de droite, ni de gauche. Je suis avocat, et je plaide pour mes clients ", dit-il.
En tout cas, il est l`avocat-conseil de Michel Roussin, ancien ministre de la Coopération, sous Edouard Balladur, haut retraité de la DGSE (un des deux mastodontes du contre-espionnage français) responsable Afrique de Bolloré, et le patron du MEDEF-International. Ce qui est quelque peu piquant quand on sait le degré de dégradation des relations entre une certaine Françafrique et le pouvoir du président Laurent Gbagbo. Il faut veiller, bien entendu, à ne pas sur-interpréter…

Source : Le Temps" />
Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
QUI EST QUI ?
Comment faire de la publicité sur Abidjan.net?

Accueil
Qui est Qui ?
Droit
Profil

Fiche d'identité

PierreHAIK

Nom: Pierre HAIK
Occupation: Avocat médiatique


Photos


Comment faire de la publicité sur Abidjan.net?

Droit

Pierre HAIK
Avocat médiatique


Biographie

C`est incontestablement un avocat médiatique, une " star " du barreau parisien que le président ivoirien, Laurent Gbagbo a choisi pour défendre ses intérêts et les intérêts de la Côte d`Ivoire dans ce qu`il est désormais convenu d`appeler l`affaire IB. La cinquantaine commençante, avocat depuis une vingtaine d`années, il se définit comme " uniquement pénaliste ". Il porte beau, et il le sait. " Maître Pierre Haïk est un avocat de cinéma. Une gueule, une voix, une fureur. Il ne parle pas, il crache ses mots. Il ne plaide pas, il boxe ", écrivait début juillet, Pascale Robert-Diard, du Monde, lors du procès d`Alfred Sirven, un des protagonistes de l`affaire Elf, dont il assuré la défense.
Pierre Haïk a souvent été sous le feu des projecteurs, et semble bien aimer les affaires d`Etat. Il a plaidé dans l`affaire du sang contaminé, un des grands scandales de santé publique de l`ère Mitterrand. Il était l`avocat d`un haut fonctionnaire mis en examen, Louis Schweitzer, qui est désormais patron du groupe Renault. Il a également plaidé dans l`affaire des écoutes téléphoniques de l`Elysée, un autre scandale des deux septennats de la gauche française. Cela ne fait pourtant pas de lui un socialiste, du moins déclaré. " Je ne suis ni de droite, ni de gauche. Je suis avocat, et je plaide pour mes clients ", dit-il.
En tout cas, il est l`avocat-conseil de Michel Roussin, ancien ministre de la Coopération, sous Edouard Balladur, haut retraité de la DGSE (un des deux mastodontes du contre-espionnage français) responsable Afrique de Bolloré, et le patron du MEDEF-International. Ce qui est quelque peu piquant quand on sait le degré de dégradation des relations entre une certaine Françafrique et le pouvoir du président Laurent Gbagbo. Il faut veiller, bien entendu, à ne pas sur-interpréter…

Source : Le Temps