Une | Politique | Éco | Sport | Société | Art & Culture | Afrique | Déclarations | Faits divers

Renouvellement du parc automobile ivoirien : des constructeurs européens intéressés

Transport aérien: Corsair effectue son premier vol Paris-Abidjan

Le Patriote - 6/6/2013

Les transporteurs pourront à nouveau retrouver le sourire. En effet, dans le cadre du développement des activités des transports en Côte d’Ivoire, le ministre des Transports, Gaoussou Touré, conduit depuis le 27 mai, jusqu’au 08 juin 2013, une mission de recherche de partenariat en Suède. Le patron du transport ivoirien répond ainsi à une invitation du Président de SWEDAF-Coopération, une plate-forme d’échanges entre les opérateurs économiques d’Afrique et les pays de la Scandinavie. Cette mission, dès les premiers jours, a été l’occasion pour le ministre ivoirien des Transports, de poursuivre les échanges déjà entamés dans le cadre de la politique de renouvellement du parc auto ivoirien. Il s’agit pour Gaoussou Touré de finaliser les négociations relatives à plusieurs chantiers de coopération, notamment avec des constructeurs automobiles suédois mondialement connus que sont, entre autres, Scania, Volvo et Man. Au sortir des échanges, le Directeur Général chargé du marché international de Scania, M. Lars Andersson a demandé à la délégation ivoirienne de transmettre à sa structure, le cahier de charges des besoins de la Côte d’Ivoire. Ces informations devraient permettre à l’entreprise déjà représentée au Kenya, en Tanzanie et en Afrique du Sud, de faire dans les meilleurs délais, une offre complète au ministère des Transports. M. Fabian Knappik, Directeur Général de la Société Man, qui exporte au Nigéria ainsi qu’au Ghana et est implantée à travers le monde, a également abondé dans le même sens. Quant au constructeur Volvo, représenté M. Thed Björk, il a émis le désir de construire en Côte d’Ivoire, un centre de formation et de développement du transport routier. Ce projet sera réalisé en partenariat avec la Société nationale de transport terrestre (SONATT). Face à ces perspectives, le ministre Gaoussou Touré a remercié ses partenaires suédois pour cette marque d’intérêt à l’endroit de la Côte d’Ivoire. Assurant ses interlocuteurs de la totale disponibilité du Gouvernement ivoirien à appuyer la construction de ce centre de formation en Côte d’Ivoire. Il a rappelé que dans notre pays, 97% des accidents sont dus à des facteurs humains et un parc auto vieillissant de 20 à 30 ans. L’occasion a aussi été donnée à la délégation ivoirienne de visiter le centre suédois de formation en sécurité routière (SCANTEC). Construit sur une superficie de 37 ha, ce centre dispose d’un circuit de conduite autonome, conçu pour des tests à grande vitesse, aussi bien sur des voies praticables que sur des pistes tortueuses et glissantes. La formation spécialisée en sécurité routière se fait sur une durée de 3 ans. Quant à la formation classique à la conduite automobile, elle se déroule sur une période de 3 semaines à 3 mois. En Suède, le ministre compte dans sa délégation le Directeur Général de la Société nationale de transport terrestre, M. Issouf Traoré. SWEDAF-Coopération dispose d’un réseau de 1500 entreprises et elle a pour mission d’organiser des conférences annuelles sur les opportunités d’affaires entre les partenaires africains et scandinaves. Jean Eric ADINGRA

   
Haut de page
| Actualités | Accueil

Copyright © 2000 Le Patriote, 
Tous droits réservés.